[Lecture] Agir sans attendre : notre plan pour le climat

« Agir sans attendre : notre plan pour le climat« . Le dernier livre d’Alain Grandjean, président de la Fondation Nicolas Hulot sort dans quelques jours. Publié aux Liens Qui Libèrent, il ne tergiverse pas en annonçant la couleur dès le titre. L’urgence climatique mérite urgemment un plan d’action pour mettre en place la transition écologique.

Cher Alain, merci pour ce livre dont je n’aurais pas changé une lettre si j’avais du l’écrire. C’est un vrai manifeste à s’approprier d’urgence, pleins de solutions concrètes et implémentables pour permettre la transition écologique en Europe. Les idées d’Alain Grandjean, Marion Cohen et Kevin Puisieux ont l’élégance de pouvoir mettre d’accord les progressistes comme les conservateurs et les comptables, en proposant un moyen réaliste d’investissement public massif sans sortir des traités.

agir2

 

Il faut entre 55 et 85 milliards par an pour s’y mettre en France. Une coordination européenne est également nécessaire, mais rien ne nous empêche de montrer l’exemple et créer cette dynamique face à l’immobilisme ambiant. Cette somme est un investissement et non une simple dépense, qui en plus d’être tout simplement nécessaire pour l’humanité, rapportera sur le long terme. Cet investissement s’amortit facilement sur 10 ou 20 ans, alors même que nous sommes dans une conjoncture des taux bas voire négatifs. Une aubaine.

Laisser le privé ou le marché faire seul, sans impulsion publique, c’est prendre le risque d’une transition à deux vitesses qui ne profite qu’aux riches, et surtout, de faire preuve d’une crédulité aveugle dans l’ « efficience des marchés » maintes fois infirmée. Ce n’est pas le marché qui va verdir la planète, mais le politique qui doit verdir la finance et créer les incitations nécessaires.

Enfin, après le « public » et le « privé », c’est le « monétaire » qui doit jouer son rôle: les banques centrales agissent pour la stabilité financière, et le changement climatique est un risque financier comme les autres. La transformation culturelle des banquiers centraux s’opèrent lentement, temps de passer la seconde !

J’y retrouve beaucoup des combats que je porte, et suis heureux de voir toutes ces idées compilées dans un texte pédagogique et accessible. À mettre dans toutes les mains … Et à inscrire d’urgence dans les programmes politiques !

En bonus, je ne résiste pas à partager ma formule préférée du livre #SpoilerAlert :

agir1

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :