Ruffin ou la tentation populiste

Voter PS au second tour en bon républicain, c’est fini ?

Publicités